« Dans la foule » de Laurent Mauvignier

L’année 2011 commence très bien dans le domaine de la lecture, puisque je viens de finir mon premier coup de cœur de l’année. Offert à ce Noël-ci, lu par la moitié des gens de ma famille, c’est vous dire que lire ce roman était aussi un devoir, pour mon plus grand plaisir ! On m’en parlait depuis un bout de temps, mais la quatrième de couverture ni même la photo de couverture ne m’emballaient guère.

Vous allez comprendre !

Jeff et Tonino venus de France, Geoff et ses frères de Grande-Bretagne, Tana et Francesco qui viennent de se marier en Italie, mais aussi Gabriel et Virginie de Bruxelles, tous seront au rendez-vous du « match du siècle »: la finale de la coupe d’Europe de champions qui se jouer au stade du Heysel, ce 29 mai 1985. (Quatrième de couverture).

Je me suis dit : « Un livre qui parle du foot ?! Euh… C’est gentil, mais non merci ». Naturellement, à cette époque je ne savais pas ce qu’il s’était passé ce fameux 29 mai 1985 au stade du Heysel à Bruxelles, une des plus grandes tragédies dans le monde du sport. C’est à partir de cette tragédie que Laurent Mauvignier à décider d’articuler son récit. Et par n’importe quel récit !

Tout le long du roman, l’auteur donne la parole à ses personnages avant, pendant et bien après le drame du Heysel. Chacun va voir son destin changer, sa vision de la vie et du monde qui les entoure se modifier avec eux. Récit polyphonique et poignant, une écriture heurtée et bouleversante de sincérité et d’émotion.

Tana ! Tana ! Tends les bras !

comme si ta voix venait jusqu’à moi pour me dire ce qu’il fallait faire. Et toi Francesco : ne m’abandonne pas ! Tu ne vas pas mourir ici, tu ne peux pas, tu sais, rien de ce qui nous arrive ici n’est vrai et c’est impossible – ça ne peut pas arriver – parce que ce sont des histoires pour la télévision ou pour un film ridicule et méchant, mais ce n’est pas vrai, ces cris, cette folie n’est pas vraie et nous en rirons bientôt, je te promets, dans le canapé de notre appartement quand nous regarderons les photos, bientôt – mais tant pis, il n’y aura pas de photos, l’appareil a volé en éclats…

Je n’ai pu détaché les yeux de ces lignes, de ces phrases longues et haletantes, qui vont toujours plus loin. Le drame touche des personnes comme vous et moi, des gens venus voir un match, « le match du siècle » et puis… sans crier gare la violence et la folie se sont abattues sur leur vie, d’un coup, fauchant des âmes et des espoirs. Chacun réagira différemment, certains tenteront d’oublier, de faire comme s’il ne s’était rien passé, d’autres seront rongés par la culpabilité, ne pouvant se regarder en face sans voir ni entendre les cris, le sang et la poussière. Mais ce qui est sûr, c’est que ces hommes et ces femmes auront laissé une partie d’eux-même dans ce stade.

Dites-nous que vous n’y êtes pour rien.

Voilà ce que chacun voudra savoir et qu’aucun ne prendra sur lui de demander. Comme si l’on pouvait douter. Bien sûr que non ils n’y sont pour rien. Vous n’y êtes pour rien. On a bien vu à la télé, aux informations de la BBC, diront-ils, les jeunes aux crânes rasés, toujours eux. Des chômeurs. Des voyous. Mais vous, vous n’êtes pas comme ça, vous ne connaissez aucun de ces gens-là. Voilà ce qu’il faudra entendre. Et moi je ne dirai rien.

Cette lecture m’a transcendé ! Je conseille chaudement Dans la foule, que vous soyez amateurs de football ou pas, quelle importance ! De toute façon, vous pouvez être sûr que Laurent Mauvignier est désormais en haut de ma liste d’auteurs à lire.

(…) tout ce qu’on peut dégueuler d’adjectifs qui ne diront jamais rien, puisque les mots sont comme des gamelles creuses dont le fer ne fait résonner que du vide.

Laurent Mauvignier : Écrivain français né en 1967 à Tours, il a reçu l’Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010.

Ces œuvres : toutes éditées chez les Éditions de Minuit.

Loin d’eux, 1999

Apprendre à finir, 2000 (Prix Fénéon, Prix Wepler, Prix du Livre Inter et Prix du deuxième roman)

Ceux d’à côté, 2002

Seuls, 2004

Le Lien, 2005

Dans la Foule, 2006 (Prix du roman Fnac)

Des Hommes, 2009 (Prix des Libraires, Prix Virilo)


Publicités

A propos Charmant-petit-monstre

Jeune passionnée de littérature et d'écriture qui aime partager sa passion avec ses semblables.
Cet article a été publié dans Coups de Coeur, Critiques, Littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour « Dans la foule » de Laurent Mauvignier

  1. Shanaa dit :

    Et en plus je suis fan de foot.

    Je neconnaissais pas l’existence de ce livre mais je ne peux que le noter, il me tente vraiment !!
    APrès mes exams 😀

  2. Shanaa dit :

    bon je crois que mon ocmmentaire n’a pas été pris en compte!
    Alors je disais qu’il me fallait ce livre dont je ne connaissais pas l’existence. D’autant plus que je connaissais l’existence de cette tragédie, et que j’adore le milieu du foot (ne me jette pas des pommes s’il te plait)

    Sinon ton blog est très sympa et tu écris très bien tes critiques, petit monstre.

  3. Shanaa dit :

    Ah ben super en plus je flood ton blog sans faire exprès! Milles excuses !

  4. Shanaa dit :

    Je suis désolé de flooder une nouvelle fois, mais j’ai relu ta critique (eh oui!) et j’en ai encore plus envie. Satanés partiels qui m’empêchent d’aller dépenser des sous en librairie !

    Je le note vraiment précieusement !

  5. isa grepiac dit :

    salut charmant petit monstre! je réponds tardivement à ton excellente critique sur « la foule » et je suis contente que ce livre t’ait plu autant qu’à moi (coup de coeur énorme de l’année 2010). En te lisant, je me replonge dans la vie de ces hommes et de ces femmes qui se faisaient une joie d’assister à ce match mythique ….. et puis le chaos et une vie à jamais transformée pour les morts (!) mais aussi pour tous les survivants !!! Fragilité de la vie !!!!! alors prends soin de toi Charmant Petit Monstre!
    Espérons nous de délicieuses lectures aussi émouvantes pour l’année 2011!

  6. Ping : Des Hommes – Laurent Mauvignier | Il était une fois…des livres.

  7. Ping : Bilan 2011 : Joyeuse Année ! | Il était une fois…des livres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s