Littératures – Vladimir Nabokov

 

Je pense qu’il est inutile que je présente Vladimir Nabokov, écrivain américain d’origine russe qui est notamment l’auteur du très célèbre Lolita. Ce que je ne savais pas, cependant, c’est qu’il avait été enseignant aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale et avait donc donné des cours de littérature tout en donnant un avis très particulier sur certains romans « classiques ». Littératures, paru chez Bouquins, est ainsi le recueil de ses conférences et de certains de ses essais sur la Littérature, regroupant Jane Austen, James Joyce, Kafka, Gogol, Flaubert, Proust, Tolstoï, Cervantès … et bien d’autres encore.

La façon dont j’ai reçu ce livre est très mystérieuse. On peut dire qu’il m’est tombé dans les mains comme si le destin m’avait donné un signe. Il y a quelques mois, disons vers Février ou Mars, j’ai reçu un matin un colis qui contenait cet étrange livre dont je n’avais jamais entendu parler. Emballé dans du cellophane, je le retourne cherchant un petit mot, une carte qui m’indiquerait l’auteur de ce colis. Rien. J’ouvre le livre, là non plus je ne trouve aucune marque significative. Depuis, j’ai fait ma petite enquête auprès des membres de ma famille avec en tête de liste ma grand-mère et ma tante, les deux seules personnes les plus susceptibles de m’offrir un livre sur la littérature, ciblant qui plus est un des livres que j’avais au programme cette année (Madame Bovary). Choux blanc. Je n’ai toujours pas découvert mon bienfaiteur qui m’a offert l’un des livres les plus estimables et les plus utiles que je puisse avoir dans ma bibliothèque.

Non seulement, Littératures propose les analyses détaillées des plus grands romans de la littérature, mais également les essais de Nabokov parlant des lecteurs, des écrivains, de la censure et de l’art avec un humour, une subtile ironie et une clairvoyance tout à fait délectables.

(…) aussi surprenant que cela puisse paraître, la Russie du XIXe était un pays libre: certes, on y interdisait et bannissait des livres et leurs auteurs, certains censeurs étaient aussi fourbes que stupides, des tsars à longs favoris trépignaient et tempêtaient, mais l’art de contraindre toute la corporation des gens de lettres à écrire ce que l’État estime convenable, merveilleuse découverte de l’ère soviétique, était inconnue de l’ancienne Russie. p525

Je me suis mise à dévorer ce recueil avec grand plaisir. Et si vous vous dites qu’il n’est destiné qu’à ceux qui font des études de lettres, vous vous mettez le doigt dans l’œil. Certes, j’invite chaleureusement tous ceux qui font les mêmes études que les miennes à se procurer immédiatement cette œuvre et à la garder sur soi à tout moment, mais aussi tous les amateurs de littérature à découvrir un talentueux orateur et auteur qui saura vous faire (re)découvrir les grands classiques.

Si nous avions tous pu avoir un tel professeur, certains classiques, étudiés en classe au lycée et même à la fac, auraient pu paraître bien plus passionnants.

A lire et à offrir !

Publicités

A propos Charmant-petit-monstre

Jeune passionnée de littérature et d'écriture qui aime partager sa passion avec ses semblables.
Cet article a été publié dans Coups de Coeur, Critiques, Essais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Littératures – Vladimir Nabokov

  1. Marion F dit :

    Je l’avais vu en librairie et je m’étais tâtée, ma PAL est déjà énorme et l’été me sert à préparer l’année universitaire qui arrive (vive la double licence youhou!), je crois que finalement, hein, je vais retourner à la librairie. Si une étudiante en lettres me dis qu’un livre sur la littérature, qui déjà me tentait, est une perle je suis bien obligée de le lire.

  2. Marilyn dit :

    Ce livre m’ a l’air fort sympathique j’aurais aimé avoir un professeur pareil aussi. Les romans de Nabokov sont vraiment bien.

    Tu as un tres beau blog, merci d’avoir lu le mien

  3. isa grepiac dit :

    Salut Gentil Petit Monstre ! Toujours un aussi grand plaisir de te lire! Ces entretiens de Nabokov, je ne les connaissais pas mais ce livre va rejoindre ma liste, déjà très longue! En effet, tu le ranges dans tes coups de coeur, aux côtés de « La foule », « American darling » et les livres de Piñol …. donc ce livre ne devrait pas me décevoir !
    Au fait, pourrais-tu me donner quelques éléments de ta propre « liste livres à acheter » ….. car début septembre approche !
    une grépiacoise qui te veut du bien !!!

  4. Ping : Bilan 2011 : Joyeuse Année ! | Il était une fois…des livres.

  5. Missycornish dit :

    Bon et bien je vais le commander de ce pas ce roman, allez hop sur Amazon, je le retiens! Il me sera très utile pour étayer ma culture littéraire. J’ai hâte de le découvrir. Merci pour cette idée et j’espère que tu découvriras cette mystérieuse admiratrice ou admirateur qui sait, un bel inconnu… Tu en as de la chance!

    • C’est toujours un grand plaisir de donner des idées aux autres lecteurs. Ce blog est fait pour ça ! Pour ce qui est du destinateur, je pense qu’il restera anonyme. Ce qui fait tout le charme de ce cadeau ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s