L’homme chauve-souris, Jo Nesbo

Premier livre lu pour le challenge ABC, j’inaugure avec le premier polar « Harry Hole » de Jo Nesbo. Verdict ? … Pas terrible.

 Il y a quelque mois, si vous vous souvenez bien, j’avais lu le Bonhomme de neige que j’avais vraiment beaucoup aimé. Me décidant à lire le premier des aventures de notre cher Harry, j’étais toute frétillante à l’idée d’un bon livre sous ma Slanket verte (accessoire indispensable pour lecteur(rice) insomniaque).

De quoi ça parle ? Après une bavure, Harry Hole est envoyé par ses supérieurs à Sydney pour enquêter sur la mort d’une jeune Norvégienne qui s’est fait violer et étrangler. Là-bas, il rencontre son nouveau coéquipier Andrew Kensington, d’origine aborigène. Andrew va lui montrer l’envers du décor, lui raconter des légendes et lui faire rencontrer d’autres personnages. Seulement c’est long. La moitié du livre est consacré à nous montrer que les pauvres aborigènes ont été volé par les blancs et que depuis les inégalités raciales persistent toujours. L’enquête tourne en rond, c’est lent, et parfois je me suis demandée ce que foutait Harry Hole sur cette enquête puisqu’il semblait ne servir à rien. Ça c’est la moitié du roman.

Enfin, vers la fin, l’enquête repart après d’énormes rebondissements (je dis « énormes » vu qu’il ne s’est rien passé de très palpitant pendant près de 300 pages) et Harry Hole prend les choses en mains. D’ailleurs cette façon que Hole a de s’approprier l’enquête est étrange. Rappelons quand même que c’est un flic norvégien qui enquête sur les plates bandes des flics australiens. J’ai trouvé très bizarre que personne ne lui dise rien surtout quand il commence à donner des ordres, même si au tout début de l’histoire le chef de police lui fait clairement comprendre de la boucler. Il semblerait que cet ordre fut complètement oublié par l’un comme par l’autre.

Le dénouement est rapide et (trop) court, la découverte du tueur est assez incompréhensible même si on essaye de nous expliquer tant bien que mal pourquoi c’est cette personne, quelles étaient ces motivations etc. J’ai trouvé tout cela un peu léger surtout après avoir été abreuvée de légendes aborigènes qui au final n’auront pas véritablement servi l’histoire.

Le point positif (oui oui il y en a un) c’est Harry Hole. Même si le roman n’est pas tip top, le personnage central est tout de même très attachant. D’ailleurs, j’en ai appris un peu plus sur lui, son passé, son histoire personnelle et amoureuse. C’est toujours très sympathique de connaître un peu plus le personnage central d’une série de romans policiers.

Pour un premier roman, Jo Nesbo n’a pas pris le chemin le plus facile. Le sujet et surtout le contexte était assez casse-gueule pour commencer une série policière dans un pays étranger. Ayant lu Le bonhomme de neige qui confirme qu’on est mieux à raconter des histoires dans son propre pays, L’homme chauve-souris n’a pas réussi à me refroidir ni à m’enlever le désir d’en lire davantage. Heureusement, ça aurait été dommage.

1/26

Publicités

A propos Charmant-petit-monstre

Jeune passionnée de littérature et d'écriture qui aime partager sa passion avec ses semblables.
Cet article a été publié dans Critiques, Policier/Thriller. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’homme chauve-souris, Jo Nesbo

  1. ingannmic dit :

    J’avais bien aimé. C’est le premier Nesbo que j’ai lu, et c’est vrai que depuis, certains m’ont plus bien davantage, mais, à l’inverse de toi, j’avais justement apprécié le fait qu’il s’attarde sur le contexte de l’histoire.

  2. Lystig dit :

    je l’ai lu il y a plus de 8 mois… et toujours pas chroniqué !

  3. Luna dit :

    Ça fait un petit moment que je me promets de découvrir cet auteur ! Malgré ton avis un peu mitigé, j’ai bien envie de lire ce livre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s